Expo photo « Instants » de Franck Richard

INSTANTS
34 photos noir et blanc

Avril – Mai 2017 〉 20h
  • entrée libre

Franck Richard commence la photographie vers l’âge de 15 ans. Ce plaisir qu’il cultive avec patience se transforme petit-à-petit en passe-temps, puis en une vraie passion qui le travaille toujours aujourd’hui…

L’appareil photo ne le quitte jamais et son œil fige à travers l’objectif des fragments de quotidien partout où il passe.

Des scènes de vie prises à Vichy dans les années 1990 et jusqu’à la démolition des immeubles de Penhars dans les années 2000, l’exposition INSTANTS regroupe quelques-unes des photographies les plus précieuses de l’artiste, dont celle d’un couple contemplant l’orage qui s’abat sur la ville, qui lui vaudra, en 1990, le Premier Prix Ilford.

Grâce à la sensibilité de son regard, les choses banales et ordinaires sont capables de prendre une autre dimension et susciter de véritables aventures de l’esprit. Pour cet amoureux de Cartier-Bresson, la quête de l’instant est décisive, « ce moment privilégié où, en l’espace d’un éclair, le merveilleux surgit du quotidien », explique Franck Richard.

Au-delà de l’artistique, la technique est aussi importante dans le travail du photographe. il multiplie ses expériences à partir du négatif ou du fichier numérique, qui selon lui est comme une partition : « l’on peut nuancer, moduler, comme le fait un musicien. Et chaque photographe a sa façon de jouer », conclut-il.

La nostalgie qui se dégage des photos de Franck Richard, la lumière mélancolique qui les habite nous interpelle, nous incite à suivre ce promeneur sur le sentier du temps et saisir cette fraction de seconde où l’instant bascule dans l’éternité.

Les commentaires sont clos.